Togo : Meeting du CST à Béniglanto autorisé: « Grand retour à la Normale»

Comme annoncé précédemment, les forces de l’ordre et de sécurité avaient bloqué depuis ce matin toutes les issues débouchant au stade Oscars Anthony, lieu où devrait se dérouler ce dimanche après-midi le meeting de sensibilisation et d’information du Collectif sauvons le Togo.

Mais à quelques heures avant le début de la manifestation, on a assisté à un repli stratégique des policiers et des gendarmes qui sont en train de quitter les lieux, libérant ainsi les voies d’accès aux manifestants et sympathisants du CST.

Seuls quelques rares corps habillés sont encore perceptibles sur le lieu de la manifestation.

Tout se déroule actuellement dans de bonnes conditions. Les leaders du CST tour à tour vont monter sur le podium pour livrer leur message aux partisans du collectif qui ont fait le déplacement.

C’est un meeting de sensibilisation et non les marches suivies de sit-in  habituellement organisées.

La nouvelle  a rapidement fait le tour de la ville et les manifestants hésitants qui craignaient encore d’ « être gazé » sont en train de venir en grande nombre pour prendre d’assaut le stade Oscars Anthony, malgré toute la fraicheur due à la grande pluie matinale qui a arrosé toute la capitale togolaise ce dimanche matin.

Plusieurs personnes expliquent que « ce repli des forces de l’ordre et de sécurité » a été fait à la demande de l’ex-ministre de la sécurité et de la protection civile, Dokissime Gnama Latta qui « aurait demandé à ses hommes de replier ».

Ce premier pas des autorités togolaises doit être salué. A cela doit d’ajouter l’ « arrêt de siéger le domicile de Jean-Pierre Fabre, leader de l’Alliance Nationale pour le changement ».

Cette manière « brutale » de le faire laisse croire que les services de renseignements de l’Etat souffriraient de « certaines défaillances ».

On n’a pas besoin de tout ce spectacle ou mise en scène tous les jours pour savoir ce qu’il (Fabre) fait.

Ces bavures sont abondamment relayés par des médias nationaux et internationaux, ce qui du coup, risque « d’écorner l’image du pays à l’extérieur » comme quoi, « le Togo est un pays où les opposants ne sont pas libres de leur mouvement, sont gazés même jusque dans leur chambre à coucher ».

Le retour à l’apaisement est à ce prix. Et la clase politique dans son ensemble, doit apprécier à sa juste valeur, le geste des uns et des autres, et aller rapidement aux tables de discussions en vue de préparer des élections législatives apaisées au Togo. A bas la violence, allons vers la paix. Le passage obligé, c’est le DIALOGUE.

Fidelus A.

Publicités

À propos de yohamedias

Journaliste Togolais

Publié le 15 juillet 2012, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. je crois que cette sagesse du gouvernement togolais d’autoriser le meeting en ce jour est due en partie aux témoignages images et audio de jean pierre Fabre hier à la tv5monde en plus des précédentes violences faites aux manifestants et fortement médiatisées sur le plan national qu’international.ils ont intérêt….

  2. Celui qui porte la plaie sentira toujours la douleur et les evenements d’hier dans la maison de JP Fabre avec des innoncents blessés et depuis les 12 et 14 juin 2012, sans mentionner les tortures depuis les annees 90s, peut-on les oublier, ceux qui ont perdu leurs proches, obligés de vivre a l’exil, les traitements infligés aux etudiants, la liste est longue….
    C’est facile de blesser l’homme volontairement pour apres s’en excuser, c’est une moquerie.

    Revenant a cette autorisation, que j’apprecie, c’est ce qu’ils devraient faire depuis pour eviter cette mediatisation des evenements de juin et juillet, mettant à nu tout ce que ce regime pretendait cacher.

    C’est malseant de dire que je deteste le president et ses accolites, au contraire je les aime comme creatures de Dieu et au nom du meme amour, on ne devrait pas se permettre par abus de pouvoir, faire du tort aux citoyens que l’on estime diriger.

    Malheureusement, tout le monde sait maintenant que UNIR est pire que le RPT ou c’est de la dictature au Togo, où la torture demeure la soupe quotidienne de quiconque manifeste un desaccord vis-a-vis de la gestion du pays, ignorant que c’est grâce au dos du peuple, qu’ils se permettent de torturer que les prêts et financements sont accordés pour developper le pays (détruire et aneantir le peuple, dans ce cas de violences, tortures, etc. avec des dementis qui font l’objet de honte).

    Le Togo est un et indivisible, meme si les gens appartiennent a des mouvements differents, on ne sont pas ennemis les uns les autres, au contraire c’est a travers ces differentes, qui sans aucun doute, degagent assez de riche idees constructives, pouvant aider a developper notre cher pays, le Togo.

    Prenons par exemple, la France, les USA et les autres aupres desquels nous sollicitons de l’aide de toutes sortes, même le Senegal, un pays africain, cet exemple de 2012 seulement…apprenons a copier les bonnes habitudes, le respect mutuel, afin de rassurer tous les partis en place a une table de discussion, pour qu’enfin cessent le folklore de dialogue, consultation, accord politique global, CPDC, qui ne traduisent le manque de volonté politique des dirigeants de notre cher pays, que je respecte. Qu’ils cessent de se moquer du peuple, de le traiter comme du gibier, personne n’est gibier pour l’autre.

    La demande de pardon et toutes les demarches de reconciliation, ce qui encore occasionne des depenses enormes, avec des financements exterieurs a hauteur de millions (je me demande si les bailleurs nous les donnent en cadeau ou en pret, dans ce cas dernier c’est une dette a payer) apparaissent encore comme un gaspillage de moyens, humains, materiels, financiers, en temps, si le gouvernement se permet et continue d’organiser des tortures, violences, violations des textes de lois, des droits de l’homme, pour ainsi confirmer le rapport de la CNDH?LTDH faisant etant des mêmes qui se repetent tous les jours…

    Un berger doit-il tuer les animaux qu’il a la garde, pour pretendre les garder? Questions pour les togolais et amis.

    Que cette autorisation soit maintenue et que les gens sont libres de manifester comme ils veulent, apres tout le pouvoir est au pouvoir et violenter la population paisible n’est-il pas une contre qui demontrerait que les elections n’ont jamais ete remportees par le pouvoir actuel? Ne dit-on souvent pas que celui qui se sent morveux se mouche? Si l’on a une conscience est tranquille dans une  »affaire x », on n’aurait pas besoin de faire violence a celui qui reclame Y.

    Forcer pour aller aux elections degage quelque chose qui ne se dit quand on sait ce qui se passe apres chaque election depuis un certain temps…

    Veillons, en tout etat de choses sauvergarder un climat de paix, respect mutuel, l’acceptation de l’autre même dans la difference d’idees et/ou d’opinions, parti politique, etc., qui sans doute, va contribuer a developper le Togo, autrement il sera detruit.

    Suivons les exemples de democratie, les bons!

  3. Celui qui porte la plaie sentira toujours la douleur et les evenements d’hier dans la maison de JP Fabre avec des innoncents blessés et depuis les 12 et 14 juin 2012, sans mentionner les tortures depuis les annees 90s, peut-on les oublier, ceux qui ont perdu leurs proches, obligés de vivre a l’exil, les traitements infligés aux etudiants, la liste est longue….
    C’est facile de blesser l’homme volontairement pour apres s’en excuser, c’est une moquerie.

    Revenant a cette autorisation, que j’apprecie, c’est ce qu’ils devraient faire depuis pour eviter cette mediatisation des evenements de juin et juillet, mettant à nu tout ce que ce regime pretendait cacher.

    C’est malseant de dire que je deteste le president et ses accolites, au contraire je les aime comme creatures de Dieu et au nom du meme amour, on ne devrait pas se permettre par abus de pouvoir, faire du tort aux citoyens que l’on estime diriger.

    Malheureusement, tout le monde sait maintenant que UNIR est pire que le RPT ou c’est de la dictature au Togo, où la torture demeure la soupe quotidienne de quiconque manifeste un desaccord vis-a-vis de la gestion du pays, ignorant que c’est grâce au dos du peuple, qu’ils se permettent de torturer que les prêts et financements sont accordés pour developper le pays (détruire et aneantir le peuple, dans ce cas de violences, tortures, etc. avec des dementis qui font l’objet de honte).

    Le Togo est un et indivisible, meme si les gens appartiennent a des mouvements differents, on ne sont pas ennemis les uns les autres, au contraire c’est a travers ces differentes, qui sans aucun doute, degagent assez de riche idees constructives, pouvant aider a developper notre cher pays, le Togo.

    Prenons par exemple, la France, les USA et les autres aupres desquels nous sollicitons de l’aide de toutes sortes, même le Senegal, un pays africain, cet exemple de 2012 seulement…apprenons a copier les bonnes habitudes, le respect mutuel, afin de rassurer tous les partis en place a une table de discussion, pour qu’enfin cessent le folklore de dialogue, consultation, accord politique global, CPDC, qui ne traduisent le manque de volonté politique des dirigeants de notre cher pays, que je respecte. Qu’ils cessent de se moquer du peuple, de le traiter comme du gibier, personne n’est gibier pour l’autre.

    La demande de pardon et toutes les demarches de reconciliation, ce qui encore occasionne des depenses enormes, avec des financements exterieurs a hauteur de millions (je me demande si les bailleurs nous les donnent en cadeau ou en pret, dans ce cas dernier c’est une dette a payer) apparaissent encore comme un gaspillage de moyens, humains, materiels, financiers, en temps, si le gouvernement se permet et continue d’organiser des tortures, violences, violations des textes de lois, des droits de l’homme, pour ainsi confirmer le rapport de la CNDH?LTDH faisant etant des mêmes qui se repetent tous les jours…

    Un berger doit-il tuer les animaux qu’il a la garde, pour pretendre les garder? Questions pour les togolais et amis.

    Que cette autorisation soit maintenue et que les gens sont libres de manifester comme ils veulent, apres tout le pouvoir est au pouvoir et violenter la population paisible n’est-il pas une contre qui demontrerait que les elections n’ont jamais ete remportees par le pouvoir actuel? Ne dit-on souvent pas que celui qui se sent morveux se mouche? Si l’on a une conscience est tranquille dans une  »affaire x », on n’aurait pas besoin de faire violence a celui qui reclame Y.

    Forcer pour aller aux elections degage quelque chose qui ne se dit quand on sait ce qui se passe apres chaque election depuis un certain temps…

    Veillons, en tout etat de choses sauvergarder un climat de paix, respect mutuel, l’acceptation de l’autre même dans la difference d’idees et/ou d’opinions, parti politique, etc., qui sans doute, va contribuer a developper le Togo, autrement il sera detruit.

    Suivons les exemples de democratie, les bons!

    Le Veilleur

  1. Pingback: Pour la paix au Togo! « Togo-Togo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :